Tarte à la rhubarbe
Cuisine

Astuces pour une alimentation plus saine

Petit disclaimer : je suis loin, mais alors très loin, d’être la fille la plus « healthy » de l’univers. J’aime le chocolat, le beurre, le sucre, le gras et tous les aliments qui fâchent. Le but de ce billet n’est donc pas de me faire passer pour ce que je ne suis pas mais, au contraire, de montrer que même quand on aime la « bonne bouffe », on peut adopter quelques astuces et opérer quelques changements pour manger plus sainement. Tu l’auras compris : je ne suis ni végan ni végétarienne. Je prône une alimentation décomplexée et diversifiée. Cela étant dit, je respecte tous les autres types d’alimentation, qu’ils soient adoptés par choix ou pour raisons de santé. Je tenais juste à te faire un petit prélude pour que tu comprennes bien mon état d’esprit.

Principes de base

Ecouter son corps

C’est tout bête mais c’est le plus important. Pour être bien dans son corps, il faut commencer par manger à sa faim. Rien ne sert d’infliger à ton corps 36 régimes. La seule chose que tu arriveras à faire c’est de le frustrer et de lui donner envie de manger 42 éléphants 3 jours plus tard.

Quand je dis manger à sa faim, ça veut aussi dire s’arrêter de manger quand on a plus faim. Même si les patates de Maman le dimanche sont délicieuses, si tu n’as plus faim, laisse-les. En plus, si tu les engloutis pas aujourd’hui, ta mère pourra te les filer dans un Tupp pour chez toi. C’est win-win.

Prendre son temps et bien mâcher

La vitesse à laquelle tu manges est très importante. En effet, le temps de mastication doit être long pour que le cerveau reçoives le message que tu es rassasié(e). Si tu engloutis ton repas sans mâcher, le message mettra plus de temps à parvenir au cerveau et tu finiras par manger plus que nécessaire. CQFD. Il y a même une fourchette qui a été inventée spécialement à cet effet : la fourchette coach Slow Control. Elle vibre quand tu manges trop vite. Manger doucement te permettra également d’éviter de te sentir gonflé(e) après le repas, et plus tu mâches, plus ta digestion sera facile.

Manger de tout mais n’abuser de rien

Tu as envie d’une tarte aux fraises ? Fais-toi plaisir. Mais un bout, pas deux. Des patates ? OK, mais une portion et c’est tout. Tu l’auras compris : si tu peux manger de tout, n’oublie pas que tu n’es pas à un buffet à volonté. Tout est question d’équilibre. Pour être bien dans ton corps, si tu ne manges que des glucides, ça va pas le faire. Attention : ça ne veut pas dire que tu ne peux PAS manger de glucides.

DSC_0052
Se faire plaisir : tarte à la rhubarbe maison (recette à venir sur le blog)

Au contraire. Tous les types d’aliments sont importants : les protéines, les glucides, les lipides, etc. Il faut donc équilibrer ses repas pour en avoir un peu de chaque. Et on oublie pas les fibres ! Si tu n’es pas fan de brocolis, une petite salade en accompagnement c’est top !

Astuces pratico-pratiques

Arrêter le sucre raffiné

C’est une des premières choses que j’ai changée lorsque j’ai décidé de réfléchir à mon alimentation. Les sucres raffinés sont très caloriques et ne conservent pas les nutriments présents dans la canne à sucre contrairement aux sucres non raffinés.

Le sucre blanc, c’est tout simplement du sucre complet auquel on a retiré ses vitamines, nutriments et ses minéraux. Il fournit donc ce qu’on appelle des calories « vides ». Mieux vaut donc privilégier un sucre non raffiné.

DSC_0043 (2)
Gâteau à base de sucre de coco

Tu peux également opter pour le sucre de fleur de coco qui est, lui aussi, plein de minéraux et de nutriments. Il contient notamment énormément de potassium et de la vitamine C.

Par ailleurs et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la cassonade du commerce (ou sucre roux) et le sucre blond sont souvent des sucres raffinés que l’on a coloré a posteriori. On privilégie donc les sucres qui sont clairement marqués « non raffinés » : le sucre de canne complet, le rapadura, le sucre muscovado ou la mélasse sont autant de choix judicieux.

N’oublie pas que tu peux également sucrer naturellement tes plats avec plusieurs aliments et notamment avec le miel ou les dattes séchées.

Utiliser l’appli Yuka

L’appli Yuka, c’est une appli gratuite qui te permet de scanner un code produit et de voir ce qu’il contient exactement. Elle donne également un score de 0 à 100 au produit, associé à un code couleur (vert foncé : très bon ; vert : bon ; jaune : assez bon ; orange : médiocre ; rouge : mauvais). Le score et le classement se basent sur plusieurs critères et notamment : la teneur en sucres, la teneur en graisse, la teneur en protéines et autres nutriments et le rapport nutriments/calories, pour n’en citer que quelques-uns. Je vous laisse ci-dessous deux exemples :

Premier exemple, j’ai flashé une huile de noix de coco désodorisée achetée en magasin bio :

Yuka me signale que ce produit est médiocre. Alors, attention : le score est à prendre avec des pincettes. On est d’accord que l’huile de coco est ultra-calorique et qu’elle contient « trop de gras », mais on ne la mange pas non plus à la cuillère. Comme tu peux voir, Yuka me propose ensuite une alternative jugée plus saine.

Dans mon deuxième exemple, j’ai scanné une boîte de lentilles achetée à Cora :

img_7523

Yuka me signale que les lentilles sont un bon produit (DUH !). Elles contiennent beaucoup de protéines et de fibres.

Bref, tu l’auras compris. Cette appli est utile surtout pour les produits douteux et pour avoir un bon compte-rendu de ce qu’un aliment contient. Je l’apprécie tout particulièrement pour comparer les marques sur un même produit. Disons que je veux acheter un paquet de chips : Yuka me permet de savoir avec quelle marque je peux limiter les dégâts. Mais je rappelle qu’un bol de chips n’a jamais tué personne 🙂 Avec parcimonie, les ami(e)s.

Manger local et/ou bio

Alors non, le bio c’est pas que pour les bobos. Mais n’oublions pas qu’il y a bio et bio. Acheter des pommes du Pérou, je dis NON ! Quand les pommes poussent en France, on achète des pommes françaises. Pareil pour les fraises d’Espagne, à oublier ! Sans goût. Alors oui, le prix au kilo est plus cher, mais on sait pourquoi.

Le bio, c’est surtout un label réglementé qui permet de « limiter la casse » niveau alimentation. Mais attention : tout n’est pas bon à acheter aveuglément. On reste quand même vigilent !

Moi, je mange surtout « local ». Je vais chercher mes légumes sur le marché, le samedi matin de bonne heure, avec mon petit panier. J’achète à la ferme de mon village et je fais travailler les commerces locaux. C’est là qu’on a le meilleur service, selon moi.

IMG_4634
Récolte locale : du potager !

Un très bon site pour manger local : La ruche qui dit oui. C’est un site qui regroupe plusieurs « ruches » ou groupements de producteurs locaux (maraîchers, producteurs laitiers, éleveurs, etc.). Vous pouvez vous inscrire gratuitement dans une ruche. Quand une vente est ouverte, vous pouvez ainsi faire vos achats et payer directement sur le site. Un jour, un horaire et un endroit de collecte sont définis, et il vous suffit alors de vous y rendre et de récupérer votre commande. Le plus : des produits ultra-frais !

Eviter les plats tout préparés

Je crois que ce point n’a pas vraiment besoin d’explications. Avec tous les additifs et autres joyeusetés qu’on nous fourre dans la bouffe, c’est pas étonnant de se retrouver avec un cancer à 27 ans…

Bref, on évite tous les plats préparés. Le mieux, c’est d’acheter les matières premières et de faire soi-même. Oui, il faut éplucher ses légumes, oui ça prend plus de temps mais c’est encore le mieux à faire.

DSC_0038
Sorbet maison : de la poire, de l’eau vanillée et un peu de sucre non raffiné. C’est tout ! Recette sur le blog.

Pour ma part, j’achète tous mes ingrédients et je prépare. Ce que j’aime encore plus : manger ce que je fais pousser dans mon potager. Mais pour les pressés, le mieux est encore de cuisiner en grosses quantités le week-end et de congeler dans des Tupp ! Et hop, la semaine, on sort un petit Tupp du congel’ et c’est parti.

Faire soi-même, c’est encore le meilleur moyen de contrôler ce qu’on mange.

Et vous, vous faites quoi pour avoir une alimentation plus saine ?

A très vite, pour de nouvelles aventures.

signature

3 réflexions au sujet de “Astuces pour une alimentation plus saine”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s