Mon combat

Bref, j’ai 30 ans

Et voilà… j’y suis arrivée : 30 ans, cet âge que j’ai cru ne jamais vivre. Une nouvelle décennie qui s’ouvre à moi. La maladie laisse tout doucement place à la vie qui reprend. Des petites pousses toutes vertes sur un terrain laissé à l’abandon, en jachère. C’est aussi un peu l’espoir qui renaît. Et si… finalement… peut-être que… avec un peu de chance… j’arrivais même à voir 40… 50… 60… Je me prends à nouveau à espérer et même à y croire. Mais parfois la peur me reprend aux tripes, la nuit, quand le jour me laisse seule avec mes pensées aussi obscures que le crépuscule. Mais bien vite, je les chasse d’un revers de la main. Stop. Oublie. Respire. La vie, c’est maintenant. A quoi bon penser à demain ou ressasser le passé ? Tu vas te lever, admirer le soleil qui rougeoie aux aurores et profiter des premiers rayons qui réchauffent en ces belles matinées d’automne. Et puis tu vas te laisser porter par la vie, celle qui t’a tant blessée mais que tu continues à aimer parce qu’elle t’a aussi tellement apporté. Tu vas continuer à prendre ton bus chaque matin, à sourire quand tu verras les gouttes de pluie couler sur la vitre par temps de pluie. D’ailleurs, tu as appris à les aimer, les jours de tempête. Car un jour de grisaille c’est toujours mieux que rien du tout. Que le néant. Celui qui a déjà emporté beaucoup trop de monde. Étrangement, quand tu as croisé sa route, il a changé de trottoir. Tu sais pas bien pourquoi. Pourquoi il n’a pas voulu changer de trottoir pour Papa, pour V. et pour les autres. Mais, au fond, tu es contente d’avoir pu l’esquiver. Même si tu sais que tu pourras le recroiser à un autre coin de rue, demain, dans 1 an, dans 2… Après tout, la vie c’est ça aussi. L’inconnu. Et puis c’est très bien comme ça finalement. Qui voudrait lire un livre dont il connaît la fin ? Alors tu souries parce que tu sais. Tu sais que la chanceuse, c’est toi. Des fois, tu doutes. Tu te demandes : pourquoi ? Est-ce que j’avais quelque chose de plus que les autres ? Et puis tu oublies tes questions dont tu sais pertinemment qu’elles resteront sans réponse. Tu cultives tes jeunes pousses, en espérant qu’un jour elles deviendront un luxueux jardin. Tu sais que c’est la période cruciale. Celle où un coup de vent, une vague de froid ou un nuisible peut venir tout gâcher et réduire tes efforts à néant. Alors tu les soignes tes semis d’espoir. Tu veux les voir grandir. Ils ont déjà mis deux ans à sortir de terre alors tu n’es pas prête de les lâcher. Et puis tu sais que quand les plants seront grands, tu pourras en faire des boutures pour les transmettre à d’autres. Alors chaque matin, tu arroses ton jardin consciencieusement, avec le plus grand soin. Chaque matin, tu te lèves de bonne heure et tu cultives ton bonheur.

leslubiesdelaura

 

9 réflexions au sujet de “Bref, j’ai 30 ans”

  1. Bon anniversaire en retard du coup 😉
    Ton texte est très touchant j aurais pu dire les mêmes choses mais peut être pas aussi joliment dit
    Il résumé notre quotidien profiter de chaque instant en essayant d oublier le passé et de ne pas trop craindre le futur
    J aime d ailleurs cette citation
    Aujourd’hui est un cadeau c est pour ça qu on l a appelé présent
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. il est tellement beau ton texte ma belle Laura, tu m’as fait pleurer tellement ca résonne en moi et tellement c’est joliment dit. je te souhaite une longue vie à ton image : magnifique!

    Aimé par 1 personne

  3. Ton texte est tellement joli et me parle tellement ! Douce entrée dans cette nouvelle décennie, Laura ! J’ai découvert ton blog depuis peu et j’aime beaucoup ta plume !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s